les 4 piliers de l’école

NOTRE VISION DE L’ENFANT

« L’important n’est pas que l’enfant fasse ce qu’il veut mais qu’il veuille ce qu’il fait. »
Claparède

Nous pensons que l’enfant est un être libre, original et créateur. Nous mettons le meilleur de nous-mêmes pour que chaque enfant reste cet être curieux, ouvert et créatif et puisse suivre ses propres désirs et non ceux imposés par la société.

1 – LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÊTRE

 L’école Dé-couverte invite au développement de l’être en cultivant la curiosité, le plaisir d’apprendre et la créativité. L’environnement bienveillant donne une place privilégiée à la gestion des émotions et à la sécurité intérieure permettant ainsi le développement de la confiance en soi.

 

LA CONNAISSANCE ET L’ESTIME DE SOI

A l’école Dé-couverte, nous pensons que l’enfant est un être libre, original et créateur. Notre souhait est donc de donner aux enfants la possibilité de développer une personnalité harmonieuse.

L’école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste. – Albert Einstein

Parce que tout développement harmonieux passe par la connaissance de soi et la prise de responsabilité face à soi-même, nous portons une attention particulière au développement de l’être dans sa globalité :

  • tête – apprendre à penser, à formuler sa pensée, à appréhender le monde,…
  • cœur – apprendre à gérer et exprimer ses émotions, à comprendre ses sentiments…
  • corps – apprendre à rester connecté.e à ses sensations, à s’ancrer dans son corps pour mieux interagir avec le monde, l’entourage et développer des compétences et savoir-faire…

Pour un meilleur équilibre, ces trois domaines doivent pouvoir travailler ensemble et se coordonner. La connaissance de soi est envisagée comme une démarche d’ouverture sur l’autre et le monde et non un repli sur soi. Elle permet le développement de l’être ; se connaitre pour agir et interagir de manière active, créative et effective dans la société et le groupe.

Dans cette optique toute action et/ou activité est propice à la découverte de soi et par là-même des autres. Se connaître soi-même pour mieux comprendre l’autre, faire appel à des qualités d’écoute et d’empathie conduit à développer des habiletés sociales.

 

LES HABILETÉS SOCIALES

L’école Dé-couverte invite au développement des habiletés sociales par l’expression de ses pensées, l’écoute de celle des autres et la gestion des conflits au sein d’un fonctionnement démocratique et bienveillant.

Vivre ensemble au sein d’un collectif développe la coopération, le goût du partage, la connaissance de soi et des autres.

L’expérimentation démocratique en est un rouage essentiel, elle permet à chacun de participer à la vie de l’école, une société à échelle réduite.

A l’école Dé-couverte, les idées et les opinions de chacun sont écoutées, respectées et forment le terreau sur lequel l’organisation du quotidien se construit, évolue, et s’enrichit.

L’adulte n’impose pas le fonctionnement, c’est l’ensemble des membres de cette mini société qui le crée et le transforme au fur et à mesure des adaptations nécessaires, notamment en s’investissant dans trois pôles fonctionnels de l’école : vie quotidienne, vie citoyenne et gestion.

En revanche, les facilitateurs.trices présent.e.s au sein de la structure ne nient pas leurs engagements et leurs rôles, notamment de régulation lors des conseils ou encore pour garantir un cadre bienveillant, un climat de sécurité physique et affective au sein de l’école.

Ils.elles veillent à ce que tous.tes soient reconnu.e.s, pour que chacun.e puisse à son tour reconnaître l’autre. C’est une des personnes ressources que le membre de l’école peut solliciter, d’où le nom de « facilitateur.trice ».

 

2 – DES APPRENTISSAGES AUTONOMES ET  AUTO-DETERMINÉS

A  l’école Dé-couverte le développement des savoir-faire et l’acquisition de connaissances et de compétences sont portés par l’enthousiasme naturel de l’enfant et se font de manière informelle et/ou auto-déterminée. Le rythme, les envies et les besoins de chaque apprenant étant respectés, le plaisir de vivre l’instant présent est cultivé.

 

Nous plaçons les apprentissages au cœur de la vie et du quotidien.

Les découvertes récentes des neurosciences nous enseignent que l’être humain n’apprend pas dans la passivité. Il doit être acteur, en mobilisant l’ensemble de ses sens et ses émotions, notamment la joie. Il doit, au-delà de faire ce qu’il veut, vouloir ce qu’il fait.

Par conséquent, apprendre est avant tout un processus de découverte, c’est-à-dire un processus par lequel les apprenants, quel que soit l’âge, transforment leur expérience en connaissance en passant de l’expérimentation à la conceptualisation, l’abstraction. Il s’agit du même processus que celui suivi par les scientifiques pour élaborer les connaissances : il commence par un questionnement pour s’acheminer vers une conclusion qui bien souvent entraine un nouveau questionnement…

Apprendre n’a ni commencement, ni fin, c’est un besoin vital, physiologique, permanent et donc indépendant et distinct de l’enseignement. L’être humain est engagé dans un processus de découverte et de compréhension dès sa conception, il apprend par lui-même, des autres et du monde. Chaque instant est une situation d’apprentissage parce que la vie et l’apprentissage sont un canevas indissociable.

Autrement dit, pour qu’un être se développe sur tous les plans, à l’image de l’arbre qui déploie ses branches et racines de manière multidirectionnelle, nous faisons confiance à sa curiosité naturelle et sa motivation intrinsèque à vouloir appréhender et comprendre le monde, ce qui naturellement se fait au moyen du jeu. C’est pourquoi nous accordons une place privilégiée au jeu.

« La parentalité fondée sur la confiance véhicule des messages qui correspondaient aux besoins des enfants dans les tribus de chasseurs-cueilleurs, mais qui correspondent également aux besoins réels des enfants d’aujourd’hui : « Tu es compétent. Tu as des yeux et un cerveau et tu es capable de comprendre les choses. Tu connais tes propres capacités et tes propres limites. Tu vas apprendre ce que tu as besoin de savoir en jouant et en explorant. Tes besoins sont pris en compte. Ton opinion est importante. Tu es responsable de tes erreurs et nous te faisons confiance pour en tirer des leçons. La vie en société n’est pas un affrontement généralisé de désirs antagonistes, mais une collaboration où l’entraide permet à chacun d’obtenir ce dont il a besoin et qu’il désire le plus ardemment. Nous sommes avec toi, pas contre toi.  »  Peter GRAY

3 – FONCTIONNEMENT DÉMOCRATIQUE

A l’école Dé-couverte, le processus démocratique est envisagé comme un outil permettant de protéger le cadre et la liberté de chacun dans le respect de tous. C’est donc portés par les valeurs d’écoute, d’empathie et de l’art de réfléchir ensemble que nous menons les différents Cercles et Conseil au sein de l’école.

CERCLE D’ÉCOLE

Les Cercles d’École sont des réunions qui ont lieu entre les membres pour discuter, poser et ajuster le terreau de la vie commune, exprimer d’éventuels désaccords, lancer un débat et/ou faire entendre ses besoins. Organiser, décider, faire des choix pour le quotidien de l’école et de la communauté est l’objectif principal de ces réunions.

Chaque membre vit l’écoute active, développe ses capacités de communication, en s’inspirant de la communication non violente, de la notion de message clair, et ce, au quotidien.

Exprimer sa pensée librement, réfléchir ensemble, prendre des décisions au consentement et s’écouter font partie des compétences développées lors des Cercles d’École.

CONSEIL DE JUSTICE 

Le Conseil de Justice permet la mise en place de réparations décidées par le Cercle d’Ecole vis-à-vis du non-respect d’une règle, du lieu et des autres.

CERCLE DE PAIX

Le Cercle de Paix permet en cas de conflit non ré-solvable sur l’instant une médiation entre les membres de l’école. En s’inspirant des cercles restauratifs, il aide les protagonistes du conflit à prendre de la distance et ainsi se rendre compte de l’implication de chacun dans le problème.

Le Cercle de Paix permet d’expérimenter une communication respectueuse à l’intérieur du conflit et trouver un ajustement entre les personnes impliquées, qui peut prendre la forme d’une réparation.La médiation permet de reconnaître le besoin qui n’a pas été satisfait ; ce n’est pas sur le comportement néfaste que l’on travaille : l’objectif n’est pas de le voir disparaître par le biais d’une sanction mais d’avoir pu mettre en lumière le besoin non satisfait et permettre dans le futur à ce besoin d’être satisfait pour que le comportement dérangeant s’estompe.

LE PROCESSUS DÉMOCRATIQUE AU QUOTIDIEN 

Au quotidien, chacun est amené à développer et affiner les aptitudes suivantes :

  • apprendre à exprimer ses pensées, à argumenter,
  • écouter le point de vue des autres,
  • mieux gérer les conflits,
  • apprendre la coopération,
  • poser un cadre juste
  • prendre des décisions en considérant les besoins de chacun et de l’ensemble du collectif

4 – L’ÉCO-CITOYENNETÉ

L’école Dé-couverte sensibilise chacun au respect du vivant en offrant un lieu ouvert sur la nature et les êtres vivants et en cultivant la solidarité, la responsabilité citoyenne et l’économie de partage.

 

L’école Dé-couverte vit au rythme des saisons. Les transformations de la nature au fil des mois sont rendues concrètes au jardin ce qui rend observations, expérimentations, compréhension et respect faciles et innés.

Les soins apportés aux animaux et la complicité avec d’autres espèces développent chez l’apprenant un sentiment de sécurité et d’apaisement, de valorisation et d’estime de soi, et bien sûr la responsabilité. Le jardin permettra d’accueillir de multiples activités (découvrir les plantes, les petits animaux, construire des cabanes de branches ou de bois, des couronnes de fleurs sauvages ou des créations en land-art…) mais aussi de jouer, courir, sauter, flâner et laisser libre cours à son imaginaire, ou simplement se poser, se ressourcer, s’assoupir.

L’école souhaite par ailleurs s’ancrer dans une démarche écologique en sensibilisant chacun à l’éco-citoyenneté par le biais de diverses actions et/ou activités :

  • la réalisation d’un jardin potager en s’inspirant de la permaculture
  • le recyclage de nos déchets végétaux par un compost
  • la fabrication d’une serre en matériaux recyclés
  • favoriser le système de « seconde main », en recyclant le plus possible (collecte de papier brouillon, récupération de matériel délaissé par les entreprises,…)
  • la mise en place d’un listing pour favoriser le covoiturage

Dans une dynamique et une philosophie de partage, l’école est ouverte sur l’extérieur : parents, artisans, intervenants et s’implique dans la vie du quartier et du territoire.

 Pour en savoir plus, accédez à notre dossier pédagogique en cliquant ici